Accueil > Actualité

Nos voeux le 25 janvier 2013

Le vendredi 25 janvier nous faisions nos voeux au Mess Cockerill, la salle était pleine, l’ambiance chaleureuse. Ce fut un bon moment, la presse en a parlé :

En voici le texte :

Vendredi soir, lors des voeux du PS, Frédéric Divina a reçu l’appui de Christian Bataille, député.

« L’audace a du génie, de la puissance, de la magie. Commencez dès maintenant. » Citer Goethe lors d’une cérémonie des voeux, voilà qui est osé. Vendredi soir, après avoir souhaité la bonne année aux socialistes, Frédéric Divina l’audacieux s’est lancé. Sa candidature aux élections municipales de 2014 se murmurait jusqu’aux confins de la ville ? L’occasion était trop belle de la confirmer. « Oui, je suis prêt pour ce mandat de maire. » Ovation au Mess Cockerill. Salve d’applaudissements.

Galvanisé par la récente victoire de François Hollande aux élections présidentielles, et « après une année de combat » qui l’a conforté dans ses convictions, le conseiller d’opposition a fait un rêve. Celui de redonner espoir à « une population qui souffre, qui a du mal à se projeter », et d’en finir avec « les idées reçues ».

À commencer par la fusion - sur fond de polémique - de la Communauté de communes de Sambre-Avesnois avec l’Agglomération Maubeuge - Val de Sambre. « On entend dire qu’elle vit au-dessus de ses moyens, qu’on paierait plus d’impôts si on la rejoignait. On nous fait prendre des vessies pour des lanternes ! » Lui le promet, si son parcours politique le mène jusqu’à l’Agglo, il veillera « à ce que l’argent rende service au public ».

Condamnant la fraude fiscale, jugée « inacceptable », la réticence de Joël Wilmotte, le maire, à célébrer le mariage pour tous, ou le sort réservé aux soixante licenciés de l’usine Paquet, Frédéric Divina ne s’est pas pour autant étendu sur le programme qu’il compte proposer, dans les prochains mois, aux Hautmontois. Quant aux gros dossiers, il joue les circonspects. Le port ? « Ça peut apporter de l’emploi, j’y suis favorable sur le fond. » La politique de rénovation urbaine ? « C’est une excellente chose, l’ANRU. Hautmont est une vieille ville qui a besoin d’être rénovée. De là à la balayer... »

« Ancrée à gauche » Christian Bataille, député du Nord, a profité de la cérémonie pour apporter son soutien à Frédéric Divina, ainsi qu’« à tous ceux qui ont besoin d’un coup de main. On peut dire aujourd’hui, au vu des résultats récents, qu’Hautmont est une commune ancrée à gauche ». De bon augure pour 2014 ? Le conseiller d’opposition l’espère, en tout cas. « Cette année 2013 sera pour nous une période de transition, sans élections, au cours de laquelle nous pourrons effectuer un travail de fond. » Préparer le tractage sur les marchés, le porte-à-porte, peaufiner les arguments. Avant de (re)battre la campagne. M. DE.