Accueil > Historique > 1999

Retraiter les déchets à Pont sur Sambre ?

Un mouvement d’opinion traverse depuis plusieurs semaines les villages de notre canton depuis l’annonce du projet de la société Flamme de la création d’un incinérateur dans l’ancienne centrale thermique EDF. Pour en savoir plus sur la façon dont est vécu le conflit de l’intérieur, Jean LESAGE a rencontré Philippe habitant à Boussières.et qui a participé à plusieurs actions avec sa femme, Isabelle, pour tenter d’empêcher la réalisation du projet d’implantation de la société Flamme à Pont sur Sambre.

En quoi consiste réellement ce projet ?

Philippe : Je ne suis pas expert en la matière. Il s’agirait, en fait, de profiter de l’ancien site EDF de Pont sur Sambre pour y installer un incinérateur destiné à retraiter les déchets industriels de façon à pouvoir les valoriser

Qu’est-ce qui a motivé un tel soulèvement de la population contre ce projet ?

Je croîs que ce sont plusieurs facteurs qui se sont ajoutés et surtout un sentiment de méfiance.

Personnellement je m’interroge et je m’inquiète des conséquences d’une ’telle implantation.

Pourquoi s’installer dans un lieu complètement enclavé du point de vue routier ? Vous imaginez, plus de 100 camions par jour dans un village comme Saint Rémy, ajoutés a tous ceux qui passent déjà ?! !! De plus, tous ces villages font partie du Parc Naturel Régional de l’Avesnois tout nouvellement créé. Je sais qu’un tel projet industriel n’est pas incompatible avec le PNR mais je ne suis pas sûr que des effets néfastes ne se manifestent pas

Pourquoi cette crainte ? Les résultats de l’expertise seraient sans appel. Il n’y aurait aucun danger.

Peut-on croire au risque zéro avec ce type d’installation ? A-t-on pensé aux éventuelles fuites qui pourraient polluer l’air mais aussi la nappe phréatique ? J’en doute, et la façon de faire de l’entreprise Flamme ne me rassure pas du tout. D’habitude, des entreprises qui veulent s’installer sur le territoire d’un Parc Naturel Régional travaillent avec celui-ci dès la genèse du projet. Le parc n’a, à ma connaissance, pas le pouvoir d’interdire la création de quoi que ce soit ; il donne juste un avis et propose de faire telle ou telle étude. Libre après à l’entrepreneur de suivre les conseils. Il me semble donc que toute entreprise a tout à gagner à travailler avec cette structure, s’il est certain du bien fondé de son projet.

Alors s’il ne l’a pas fait, est-ce parce qu’il n’avait pas la conscience tranquille ? Ce projet ne m’inspire pas confiance

Pensez-vous que votre action a des chances d’aboutir ?

Je sais qu’elle aura été utile. La population grâce à ces différentes actions a permis d’interpeller les services de l’état pour qu’ils redoublent de vigilance quant à ce projet. Et ça, c’est déjà une victoire.

Après, le projet verra-t-il le jour ? Je n’en sais rien. C’est vrai qu’on a besoin de ce type d’installation et qu’il serait égoïste de demander a ce qu’il aille s’installer ailleurs pour polluer d’autres que nous. Mais pourquoi s’installer dans un lieu aussi dense en population et surtout aussi enclavé au niveau routier ?

La question des déchets fait partie des nouveaux sujets qui sensibilisent tout le monde. Pour autant il est important de rester lucide et de ne pas s’embarquer dans des débats passionnés. Le sujet est assez grave pour que personne ne cherche à tirer profit de cette situation, que ce soit du côté des protagonistes comme du côté des opposants.